Aller au contenu

Désamorçage d’une bombe de 213 kilos près de Caen : des routes coupées, des habitants évacués

Mardi 31 janvier 2017, une opération de désamorçage d’une bombe aura lieu près de Caen, à Villers-Bocage (Calvados). 170 habitants seront évacués et des routes seront coupées.

L'accès d'une partie du lotissement sera réglementé jusqu'au 31 janvier 2017, jour du désamorçage de l'obus retrouvé ce vendredi 13 janvier, à Villers-Bocage (Calvados). (©Photo la Voix le Bocage)
C'est lors de travaux dans un lotissement à Villers-Bocage (Calvados) que la bombe a été trouvée. (©Photo la Voix le Bocage)

Une opération de désamorçage d’une bombe aura lieu mardi 31 janvier 2017, menée par des démineurs du centre interdépartemental de déminage de Caen (Calvados) à Villers-Bocage (Calvados).

> LIRE AUSSI : Lutte antiterroriste et vestiges de la guerre : le quotidien des démineurs de Normandie

Nos confrères de la Voix le Bocage rapportent que cette bombe « a été déterrée alors que des ouvriers effectuaient des travaux de terrassement dans le lotissement du Val Noziot ».

La préfecture indique que cette bombe a été découverte le 12 décembre 2016 dans la commune.

Une bombe d’aviation anglaise datant de la Seconde Guerre mondiale, de 213 kilos (500 livres) contenant 65 kilos d’explosifs, d’une longueur de 92,5 cm et d’un diamètre de 32 cm.

170 personnes évacuées

L’opération va démarrer après 8 heures du matin. La réglementation relative aux normes pyrotechniques impose, compte tenu des caractéristiques de cette bombe, l’évacuation totale de la population dans un périmètre de sécurité d’un rayon de 270 mètres.

Toutes les personnes qui habitent et travaillent dans ce périmètre de sécurité autour de la bombe devront avoir évacué la zone à 8 heures au plus tard.

L’évacuation concerne environ 170 habitants ainsi que quelques commerces dont un hypermarché. Les résidents de la zone évacuée sont accueillis au centre Richard Lenoir pendant toute la durée de l’opération, à partir de 7 heures.

Aucune personne, ou véhicule, ne sera autorisé à circuler ou à pénétrer dans la zone une fois la phase d’évacuation débutée. Les services de la Gendarmerie Nationale assureront le contrôle de l’évacuation, le bouclage et la surveillance de la zone concernée ainsi que la sécurité des biens.

Interdiction de circulation et déviations

Pendant la durée de l’opération de déminage, la circulation sera interdite, à partir de 8 heures et jusqu’à la fin des opérations, sur les axes suivants :

  • RD 6 (traversée de Villers-Bocage dans les deux sens) ;
  • RD 6A (traversée de Villers-Bocage dans les deux sens) ;
  • RD 675 entre les communes de Maisoncelles-Pelvey et Tracy-Bocage (via Villers-Bocage) ;
  • RD 193 entre les communes de Maisoncelles-Pelvey et Tracy-Bocage (via Villers-Bocage).

Des déviations seront mises en place et balisées, par les services du Conseil départemental et de la DIRNO, sur les différents axes desservant la commune Villers-Bocage.

> LIRE AUSSI : L’image : le désamorçage d’une bombe dans le Calvados