Aller au contenu

Emplois présumés fictifs au FN : un ancien élu normand sur la liste

Thierry Légier, conseiller régional jusqu’en 2016, a été garde du corps de Marine Le Pen et rémunéré en tant que collaborateur de la présidente du FN au parlement européen. Il est soupçonné d’avoir travaillé pour le parti et non pour l’assemblée européenne. Bruxelles réclame près de 42 000 euros.3M avec AFP

Thierry Légier, conseiller régional jusqu'en 2016, a été garde du corps de Marine Le Pen et rémunéré en tant que collaborateur de la présidente du FN au parlement européen. Il est soupçonné d'avoir travaillé pour le parti et non pour l'assemblée européenne. Bruxelles réclame près de 42 000 euros.3M avec AFP