Aller au contenu

Epidémie de grippe. Le nombre de malades continue de progresser en Normandie

L’épidémie de grippe continue de progresser en Normandie. Plus précoce que l’an dernier, elle en est à sa troisième semaine. Le point au 5 janvier 2017.

L'épidémie de grippe continue de progresser en Normandie. (©MojpePixabay)
L'épidémie de grippe continue de progresser en Normandie. (©MojpePixabay)

L’épidémie de grippe se poursuit et s’intensifie en Normandie. L’activité en lien avec la grippe, chez les médecins ou dans les hôpitaux, a continué à augmenter en Normandie au cours de la dernière semaine de 2016.

Troisième semaine d’épidémie

Le Cire (centre d’intervention en région du dispositif de Santé publique France) fait le point sur les chiffres recensés pour la dernière semaine du 26 décembre 2016 au 1er janvier 2017 :

La région est en phase épidémique de grippe saisonnière pour la troisième semaine consécutive et l’augmentation de l’activité devrait se poursuivre dans les semaines à venir.

Une épidémie précoce

Par rapport aux saisons hivernales précédentes, l’épidémie en cours est précoce, constate le Cire. Elle ne présente pas de gravité particulière. Le sous-type viral A (H3N2) circule majoritairement. Toute la France métropolitaine est désormais en phase épidémique.

> LIRE AUSSI : Grippe : quand l’épidémie s’installe en Normandie

Pour la semaine du 26 décembre 2016 au 1er janvier 2017, selon le réseau Sentinelles, le taux d’incidence en France est de 398 cas pour 100 000 habitants.

228 cas pour 100 000 habitants

En Normandie, ce taux est de 228 cas pour 100 000 habitants. Les grippes et syndromes grippaux représentent 8,5% de l’activité des associations SOS Médecins de Caen, Cherbourg et Rouen. « La part des hospitalisations, après passage aux urgences, pour syndrome grippal est restée faible. »

> LIRE AUSSI : Grippe en Normandie : les services de santé en alerte

Depuis novembre 2016, huit cas de grippe sévère ont été signalés au Cire, au cours des trois dernières semaines. Tous les cas avaient plus de 65 ans.

Des cas d’infections groupées

Quinze épisodes de cas groupés d’infections respiratoires aiguës ont été signalés par les établissements médico-sociaux, depuis octobre. Sept d’entre eux, signalés avant décembre, sont probablement imputables à d’autres virus respiratoires.

Sur trois épisodes plus récents, les analyses ont permis de confirmer le diagnostic de grippe de type A. Les analyses sont en cours pour les autres cas.