Aller au contenu

Expo. Un artiste transpose le Mont-Saint-Michel, la Merveille de Normandie, à Hollywood

Le Scriptorial d’Avranches propose une exposition originale : 36 vues du Mont-Saint-Michel. Philippe Caillaud y met en scène le Mont-Saint-Michel à Venise, au Havre, à Hollywood…

(Photo © Le scriptorial d'Avranches)
Une exposition originale, qui met en scène le Mont-Saint-Michel, s'installe au Scriptorial d'Avranches le 1er février 2017. (Photo © Le scriptorial d'Avranches)

Le Scriptorial d’Avranches (Manche) propose une exposition originale qui met en scène le Mont-Saint-Michel à Venise, au port du Havre, à Hollywood… 36 vues qui rendent hommage au bijou normand.

En hommage à Hokusai

Philippe Caillaud, un artiste né en Normandie, travaillant actuellement en Vendée, propose ses 36 vues du Mont Saint-Michel, à l’encre de Chine. Elles seront exposées au Scriptorial du 1er février au 2 avril 2017.

> LIRE AUSSI : Près de Rouen, une exposition consacrée à Hector Malot, romancier normand

Réalisée en hommage à Hokusai, peintre et dessinateur japonais du XVIIIe siècle, cette série consacrée au Mont Saint-Michel a débuté en 2010 et compte aujourd’hui 45 vues.

Cette série de dessins est une sorte de détournement de la série d’estampes d’Hokusai : les 36 vues du Mont Fuji, raconte l’artiste. On peut penser au travail d’Henri Rivière qui avait réalisé dans les années 1900 l’ensemble de lithographies : les 36 vues de la Tour Eiffel. La différence essentielle est que cette série d’estampes japonisantes reste une création très sérieuse, alors que la mienne ne l’est pas.

La Merveille détournée avec humour

Adaptant le principe du collage, l’artiste détourne avec humour la Merveille, la fait fusionner avec les falaises d’Étretat, l’exile dans la Beauce ou au pays basque, l’incruste dans des représentations cinématographiques…

> LIRE AUSSI : Expo. Photos avec smartphone : l’asso de Caen, Surface Sans Cible, prouve que c’est de l’art

Dans mon travail, le Mont est visible d’où j’ai envie. Il devient le lieu de tous les possibles, surtout le plus improbable. Ainsi, il s’installe aussi bien au fond du jardin de ma maison de famille, dans le Loir-et-Cher, où je passais mes vacances adolescent, qu’au bord de la lagune, non loin du Palais des Doges, à Venise. Le Mont Saint-Michel est pour moi un cas d’immobilier mobile.

Infos pratiques :
Du 1er février au 2 avril 2017, au Scriptorial d’Avranches, place d’Estouteville.
Tarifs : de 5 à 7 euros. Tél : 02 33 79 57 00.
Plus de renseignements sur le site internet, ici.