Aller au contenu

Nouveau. La police de Seine-Maritime lance son compte Twitter officiel

Dès mercredi 1er février 2017, la police de Seine-Maritime sera présente sur les réseaux sociaux, via son nouveau compte Twitter. Précisions.

La police nationale a officiellement ouvert son compte Twitter en 2017. Le 1er février 2017, c'est au tour de la Seine-Maritime de lancer son propre compte (Capture d'écran comptes Twitter de la Police nationale)
La police nationale a officiellement ouvert son compte Twitter en 2012. Le 1er février 2017, c'est au tour de la Seine-Maritime de lancer son propre compte. (Capture d'écran comptes Twitter de la Police nationale)

Quel meilleur moyen pour communiquer et transmettre rapidement des informations, que les réseaux sociaux ? Une évidence à laquelle la Police nationale a souscrit depuis 2012 déjà, date à laquelle la Direction générale de la police nationale (DGPN) a officiellement lancé un compte Twitter et une page Facebook.

> LIRE AUSSI : Réseaux sociaux. Ces Villes, élus, et Départements de Normandie au top sur Twitter

Mercredi 1er février 2017, c’est au tour de la sécurité publique de Seine-Maritime de se lancer et d’activer son compte Twitter. Il sera décliné comme les autres comptes déjà existants, à savoir à partir de ceux de la Police nationale, suivi du chiffre du Département : @Policenat76.

Alertes, appels à témoins, campagnes de recrutement, infos pratiques…

Avec ce compte, nous diffuserons des informations à caractère local, des alertes, des appels à témoins, des conseils pratiques en cas d’accident avec indication des déviations et itinéraires à emprunter, indiquent les officiers de l’État-major de la Direction départementale de la sécurité publique.

Ils précisent : « Les informations émanant de la police, pour d’autres départements pourront aussi être relayées. Les campagnes de recrutement, mais aussi de mise en garde contre certaines escroqueries, pour parer les cambriolages seront par exemple, aussi relayées via Twitter ».

Tous les services de la sûreté pourront évidemment solliciter les deux officiers de communication en charge du compte Twitter, pour faire passer leurs informations. Le compte sera actif tous les jours de la semaine et il est d’ores et déjà prévu qu’une astreinte soit mise en place, le week-end, pour relayer les événements à caractère urgent.

De nombreux lancements depuis 2012

Après le lancement du compte de la Police nationale en 2012, une expérimentation avait suivi, dès janvier 2014, avec cinq comptes départementaux : le 62 (Pas-de-Calais), le 67 (Bas-Rhin), le 35 (Ille-et-Vilaine), le 44 (Loire-Atlantique) et le 06 (Alpes-Maritimes). Cinq nouveaux comptes avaient fait leur apparition en 2016, à l’occasion de l’Euro de Football. En 2017, c’est donc la Seine-Maritime  qui entre dans le monde actif du 2.0.

La police n’est d’ailleurs pas le seul service public à avoir fait le choix de la communication, via les réseaux sociaux. Toutes les préfectures ont régulièrement recours à cet outil pour délivrer de nombreuses informations, comme les alertes météo par exemple.

Les Douanes françaises disposent aussi de leur compte Twitter, tout comme les services départementaux d’incendie et de secours (Sdis) qui sont également actifs sur les réseaux, ainsi que les Départements, les Régions… en bref, les collectivités.

Les gendarmes très actifs sur Facebook

La Gendarmerie nationale est elle aussi présente sur Twitter, mais c’est sur Facebook que les militaires semblent encore plus actifs, où chaque département peut disposer de sa page, pour interargir avec les internautes et donc, avec la population.

Une méthode on ne peut plus efficace, dès lors qu’il s’agit de partager un appel à témoins, lors de disparitions inquiétantes.

La DDSP de Seine-Maritime donne donc rendez-vous dès mercredi 1er février 2017 sur son compte officiel Twitter. Un compte qui sera bien évidemment certifié, à l’instar de ceux de toutes les autres directions départementales.

> LIRE AUSSI : INFOGRAPHIE. Quels sont les députés de Normandie les plus présents sur les réseaux sociaux