Aller au contenu

Un commando braque un camion de cigarettes dans l’Eure : les suspects en fuite

Un camion de transport de cigarettes a été braqué par un commando, jeudi 26 janvier 2017, à Guerny, près des Andelys (Eure). Les malfaiteurs sont en fuite. Précisions.

Un camion de cigarettes a été braqué par un commando dans l'Eure (illustration ©Pixabay)
Un camion de cigarettes a été braqué par un commando dans l'Eure (illustration ©Pixabay)

Une véritable opération commando. Jeudi 26 janvier 2017, un camion de cigarettes a été braqué par un groupe de malfaiteurs bien organisés, à Guerny, près des Andelys (Eure), relatent nos confrères de L’Impartial.

> LIRE AUSSI : Le gérant d’un bar-tabac agressé près du Havre pour son coffre-fort : deux hommes recherchés

Une opération commando

Il était environ 6h du matin lorsque le camion a été victime de l’attaque. Le véhicule arrivait tout juste dans l’Eure, depuis le Val d’Oise, pour livrer des buralistes du département.

Le poids lourd a d’abord été stoppé par une première voiture qui s’est positionnée en travers de la route départementale 6014. Pour s’assurer que le camion de cigarettes ne parviennent pas à s’enfuir, un autre véhicule s’est stationné à côté.

Deux hommes se sont ensuite approché du camion et ont fait descendre le chauffeur et son passager.

> LIRE AUSSI : Appel à témoins. Braquage d’un tabac-presse en Seine-Maritime : un suspect recherché

Un butin estimé à plusieurs milliers d’euros

L’un des malfaiteurs a pris le volant du camion pour l’éloigner de la route très fréquentée, allant jusqu’à défoncer la barrière d’un pré. Là, l’équipe, composée de cinq ou six personnes, a déchargé plusieurs cartons de cigarettes du camion mais ont été interrompus par un dispositif de sécurité.

Les malfaiteurs ont ensuite pris la fuite à bord de deux véhicules avec leur butin – estimé à plusieurs milliers d’euros – en emmenant avec eux le chauffeur du camion et son passager. Ces derniers ont été déposés dans une gare du Val d’Oise, à environ 70km des lieux du braquage. Ils étaient indemnes mais choqués.

Les malfaiteurs recherchés

La gendarmerie a mis en place un plan de recherches pour retrouver le commando mais l’initiative s’est révélée infructueuse.

La Section de recherches de la gendarmerie de Rouen a été saisie de l’enquête. Les malfaiteurs seraient, selon les dernières informations, toujours recherchés.