Aller au contenu

Verglas. Dans l’Eure, un camion éventre une maison : une mère et sa fille sauvées de justesse

Vendredi 27 janvier 2017, le conducteur d’un poids lourd a perdu le contrôle de son véhicule à cause du verglas et a terminé sa course dans une maison, dans l’Eure. Précisions.

Vendredi 27 janvier 2017, dans l'Eure, un camion a éventré une maison, dans laquelle se trouvait une mère et sa fille de 11 ans. (photo : L'Impartial)
Vendredi 27 janvier 2017, dans l'Eure, un camion a éventré une maison, dans laquelle se trouvait une mère et sa fille de 11 ans. (photo : L'Impartial)

Vendredi 27 janvier 2017, l’ex-nationale 14 a été fermée à la circulation au niveau de Boisemont (Eure), près de Corny, jusqu’à 14h30. Vers 10h, le chauffeur d’un poids lourd a glissé sur le verglas et perdu le contrôle de son véhicule.

En se mettant en portefeuille, le camion a tout d’abord éventré une maison avant de s’immobiliser dans le portail d’une autre, en percutant auparavant une voiture dont l’occupant est ressorti indemne.

> LIRE AUSSI : Verglas. Nombreux accidents en Seine-Maritime et dans l’Eure, deux véhicules percutent des maisons

Une mère et sa fille miraculées

Dans la maison se trouvaient une mère et sa fille de 11 ans, miraculeusement épargnées. Agnès, sous le choc en regardant les secours s’activer devant le tas de gravats – qui était, une heure plus tôt encore, le mur de sa maison – n’en revient toujours pas.

Heureusement que nous étions à l’étage. J’ai entendu un gros bruit et tout a tremblé. Heureusement, ma fille Moïra était revenue sur le palier. Car à deux secondes près, elle volait avec le reste de la maison. Franchement, nous avons eu un énorme bol.

Dès le déclenchement des secours, plus d’une trentaine de pompiers, des casernes des Andelys, Fleury-sur-Andelle/Charleval, Vernon, Louviers, mais aussi d’Évreux ont été mobilisés.

Les pompiers ont tout d’abord dû évacuer la maman, sa fille mais aussi leur chienne. La maison menaçant de s’écrouler et l’escalier étant impraticable, les secours les ont sorties à l’aide d’une nacelle par l’une des fenêtres du premier étage.

VIDÉO. Un poids lourd percute une maison dans l’Eure, les images sont impressionnantes :

Prise en charge par des voisins et des amis

Indemnes, les deux occupantes et leur animal ont été rapidement prises en charge par des voisins et amis alors que la maire de la commune, Aline Bertou, leur recherchait un logement.

Moins de deux heures après le sinistre, la famille avait d’ailleurs obtenu un logement, tandis que la maire et son conseil municipal se démenaient pour rassembler quelques affaires de première nécessité mais aussi quelques meubles pour les y installer dans l’après-midi.

De son côté, le chauffeur du camion n’a été que très légèrement blessé et a été transporté pour des examens de contrôle à l’hôpital de Gisors.

> LIRE AUSSI : Retrouvez les images impressionnantes de l’accident sur le site de L’Impartial

Un poteau électrique sectionné à sa base

Après la prise en charge des victimes, les secours se sont attachés à sécuriser l’habitation. Ainsi, la cellule sauvetage déblaiement de l’Eure, étant déjà prise en grande partie sur d’autres accidents, les sapeurs ont été rejoints par celle de Fécamp. Après avoir fait l’analyse des risques structurels, ils ont étayé la maison.

De plus, dans l’accident, l’un des poteaux portant les fils électriques a été percuté et en partie sectionné à sa base. Pour permettre aux secours d’intervenir en toute sécurité mais aussi pour changer le poteau, les services d’ERDF ont coupé le courant dans le quartier, impactant ainsi une trentaine d’usagers. Tout au long de l’opération de secours, de déblaiement mais aussi de sécurisation, une déviation a été mise en place. Elle a été levée à 14h30.

A. Heber pour L’impartial