Aller au contenu

Verneuil-Vernouillet : il filme un contrôle d’identité, puis insulte et menace de mort les policiers
Verneuil-Vernouillet : il filme un contrôle d'identité, puis insulte et menace de mort les policiers
Un homme correspondant au signalement d’un individu qui était recherché a attiré l’attention d’un équipage du groupe de sécurité de proximité (GSP) en patrouille à la gare de Verneuil-Vernouillet, aujourd’hui, mercredi, vers 14 heures. Les policiers ont alors décidé de procéder au contrôle de ce suspect qui n’était pas en réalité celui recherché pour plusieurs faits dans une rame de train de la ligne J.

Au cours de leur intervention, les forces de l’ordre ont repéré un individu qui les filmait. Interrogé sur ses intentions, le cinéaste amateur a réagi  immédiatement, insulté les policiers et les a menacés également de mort. Alors qu’il allait être interpellé, le jeune homme, âgé de 17 ans, a opposé une violente résistance aux fonctionnaire qui ont dû employer les grands moyens pour le maîtriser et le ramener au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine.

Il a été placé en garde à vue pour outrage, rébellion et menaces de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Verneuil-Vernouillet : il filme un contrôle d'identité, puis insulte et menace de mort les policiers
Un homme correspondant au signalement d’un individu qui était recherché a attiré l’attention d’un équipage du groupe de sécurité de proximité (GSP) en patrouille à la gare de Verneuil-Vernouillet, aujourd’hui, mercredi, vers 14 heures. Les policiers ont alors décidé de procéder au contrôle de ce suspect qui n’était pas en réalité celui recherché pour plusieurs faits dans une rame de train de la ligne J.

Au cours de leur intervention, les forces de l’ordre ont repéré un individu qui les filmait. Interrogé sur ses intentions, le cinéaste amateur a réagi  immédiatement, insulté les policiers et les a menacés également de mort. Alors qu’il allait être interpellé, le jeune homme, âgé de 17 ans, a opposé une violente résistance aux fonctionnaire qui ont dû employer les grands moyens pour le maîtriser et le ramener au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine.

Il a été placé en garde à vue pour outrage, rébellion et menaces de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique.